UNE FEMME DOUCE – VO

de Sergei Loznitsa

Sortie le 17/05/2019

RUSSE

DRAME

2H23

AVEC VASILINA MAKOVTSEVA,VALERIU ANDRIUTÃ, SERGEY KOLESOV

Une femme reçoit le colis qu’elle a envoyé quelques temps plus tôt à son mari incarcéré pour un crime qu’il n’a pas commis. Inquiète et profondément désemparée elle décide de lui rendre visite. Ainsi commence l’histoire d’un voyage, l’histoire d’une bataille absurde contre une forteresse impénétrable.

Commentaire sur le film

Après plusieurs films de remontage d’archives, Sergei Loznitsa, réalisateur du documentaire Maïdan (2014), revient à la fiction avec un 3ème long métrage. La femme douce est, pour le cinéaste ukrainien, le moyen de formuler un état des lieux d’un territoire, la Russie contemporaine, et d’en explorer les couches passées, sociales. La fable est ici stylisée pour mieux rendre compte de l’absurdité, administrative en particulier mais aussi de la décadence sociale et morale - alcoolisme, drogue, proxénétisme et prostitution, criminalité…- de tout un système. Avec une femme qui tente d’aller au-devant de ces difficultés et de ces blocages administratifs, Sergei Loznitsa dresse un portrait entre accablement, fatalité tragique, mais aussi possibilité d’un réveil, d’une libération. S’il fait l’éloge des femmes à travers son personnage, il pointe aussi leur fragilité au sein d’un système où les hommes sont dominants. Si douceur il y a dans ce film, comme dans le titre, elle est néanmoins sourde, grinçante, et même tranchante.

Les séances

Du lundi 13 mai
au dimanche 19 mai

vendredi

17 Mai.

  • 21:00

Bande annonce

Restons connectés

Programme de la semaine, événements & soirée ...
Recevez toutes les infos par email