68, MON PÈRE ET LES CLOUS – VO

de Samuel Bigiaoui

Sortie le 12/06/2019

FRANÇAIS

DOCUMENTAIRE

1H24

Entre son métier d’architecte et son poste d’enseignant en mathématiques, Samuel Bigiaoui écrit et réalise presque par inadvertance son premier documentaire. Passionné de cinéma depuis son plus jeune âge, il filme pendant des années, juste pour garder des souvenirs, les allées et venues du magasin de son père. A travers la description de ce commerce paternel, il dessine les contours d’une génération qui eut cette étrange idée de privilégier les idéaux humanistes à toutes autres valeurs, et témoigne de l’attachement de tous ceux qui ont fréquenté ce creuset d’une démocratie, à jamais révolue. Car ici, tout le monde a droit à la parole, amis, clients ou employés. Sont ainsi réunis tous les ingrédients pour faire de ce huis clos chaleureux un haut lieu d’humanité, Et puis, en arrière-plan, se profile une dimension plus intimiste : celle de la transmission entre un fils trop curieux et un père peu disert, que le réalisateur sait habilement faire évoluer
vers une réflexion universelle, autour des engagements et du sens que chacun souhaite donner à sa vie.

Commentaire sur le film

« Ouverte il y a 30 ans, en plein Quartier latin, la quincaillerie de mon père est un haut lieu de sociabilité. C’est aussi l’ancien terrain de jeu de mon enfance. Bricomonge va fermer. À l’heure de l’inventaire et des comptes, j’accompagne mon père dans les derniers moments du magasin. Et je cherche à comprendre ce qui a amené le militant maoïste qu’il était dans les années 1960-1970, intellectuel diplômé, à vendre des clous. »

Les séances

Du lundi 10 juin
au dimanche 16 juin

mercredi

12 Juin.

  • 17:25

jeudi

13 Juin.

  • 15:35

vendredi

14 Juin.

  • 14:00

samedi

15 Juin.

  • 17:35

dimanche

16 Juin.

  • 19:45

Du lundi 17 juin
au dimanche 23 juin

lundi

17 Juin.

  • 19:00

Bande annonce

Restons connectés

Programme de la semaine, événements & soirée ...
Recevez toutes les infos par email