CINÉ-DANSE | Projection du film DANTZA en présence du réalisateur Telmo Esnal, des danseurs, Thierry Malandain et l’équipe de Biarritz Culture

A l’occasion de la 29ème édition du festival Temps d’Aimer, projection de l’avant-première Dantza de Telmo Esnal en présence du réalisateur et des danseurs. La séance sera précédée d’une présentation du festival par Thierry Malandain et l’équipe de Biarritz Culture.

Le film Danza :

Dans la lignée des films musicaux et chorégraphiques de Carlos Saura (Tango, Fado, etc.) avec un souffle épique et… basque.

La tempête éclate, après une longue journée de travail dans les champs. Quand la pluie cesse, la vie refait surface, au cœur des terres autrefois stériles. Un fruit éclot et mûrit, résiste aux assauts de la maladie, et devient la pomme qui va donner naissance au cidre. Vient ensuite l’heure de fêter la récolte, trinquer, et célébrer l’amour.

Dantza est une fresque spectaculaire et poétique qui explore les racines et les expressions diverses de la danse basque. C’est une histoire qui traite du cycle de la vie, de la lutte pour la survie. La musique, elle, accompagne ce quotidien.

Dans Dantza, la danse se fait langage universel, un chant poétique destiné à célébrer la tradition, la terre, son peuple, ses mythes et ses coutumes. C’est un conte sur le miracle de l’existence.

Le mot du réalisateur, Telmo Esnal:

Dantza, est une histoire racontée par la danse, c’est un conte chorégraphié. En utilisant la danse basque, nous avons raconté un récit cyclique, hors du temps, qui peut être l’histoire de n’importe quel peuple. Une histoire proche de la vie, de la nature, de l’ensemencement et de la récolte. Pour ce faire, nous utilisons la symbolique qui se cache derrière chaque danse: les “danses en chaîne”, “danse des épées”, des danses nécessitant des ceintures traditionnelles ou encore des boucliers. Les danses sont des symboles mouvants, et chacune renferme un sens. Ces symboliques sont très semblables à travers l’Europe, et même en Asie; c’est un récit universel, à même d’être compris partout dans le monde. Je vois beaucoup de similitudes entre le monde de la danse et celui du cinéma; cela faisait longtemps que je ressentais le besoin de faire ce film.

À voir aussi

Restons connectés

Programme de la semaine, événements & soirée ...
Recevez toutes les infos par email