mysql_connect=Resource id #1 - Erreur=
mysql_select_db=1 - Erreur=

Array
Aujourd'hui au Royal
Programme par semaines
Horaires 5 semaines
Soirées
Prochainement
Entrée libre
Entre nous
Nous trouver
S'inscrire à la
mailing-list
 
De toutes mes forces
Français (2016) 1h38
Drame
Date de sortie : 03/05/2017 .
de Chad Chenouga
avec Khaled Alouach, Yolande Moreau, Laurent Xu.

SYNOPSIS :
Nassim est en première dans un grand lycée parisien et semble aussi insouciant que ses copains. Personne ne se doute qu’en réalité, il vient de perdre sa mère et rentre chaque soir dans un foyer. Malgré la bienveillance de la directrice, il refuse d’être assimilé aux jeunes de ce centre. Tel un funambule, Nassim navigue entre ses deux vies, qui ne doivent à aucun prix se rencontrer…
COMMENTAIRE :
Chad Chenouga assume le caractère autobiographique de son film :
“J’ai connu une trajectoire comparable à celle du héros, Nassim.”
Il explique ses intentions :
“J’avais envie de transmettre les énergies d’un groupe d’adolescents, au travers de la danse, de leurs meurtrissures cachées, de leurs parcours chaotiques. J’avais envie aussi de raconter les deux mondes séparés de Nassim ; son environnement parisien feutré, mais aussi son foyer et la chambre où il se retrouve seul face à lui-même… En commençant à travailler sur le scénario, Christine (co-scénariste) et moi voulions que le film débute avec l’arrivée de Nassim dans le foyer et s’achève avec son départ ; je voulais raconter un parcours initiatique, un moment dans la vie tourmentée d’un adolescent pas comme les autres… Comment cette année de foyer allait le changer, lui permettre de grandir. Nous avons fait de multiples allers-retours entre mes souvenirs et les ateliers que j’ai dirigés dans des foyers. Ces séances ont nourri le travail sur les personnages et l’atmosphère que je cherchais pour le film… Tout au long du processus d’écriture, ma volonté était de prendre une certaine distance par rapport à ma propre histoire, mais en préservant la justesse de mon ressenti et de celle des personnages que l’on avait créés. Il s’agissait aussi de ne surtout pas tout dire, de transmettre en priorité un sentiment de vitalité plus que raconter de bout en bout les parcours des uns et des autres. (...) Je ne voulais pas d’une fin sombre. Nassim s’en va vers un ailleurs. Comme moi. Moi j’ai pris l’ascenseur social, les structures d’aide m’ont soutenu, mes études m’ont énormément servi, mais c’est beaucoup plus dur aujourd’hui. Ce film est un hommage à tous les enfants et adolescents de foyer. Ceux que j’ai pu croiser, et aussi tous les autres...”
NOTE :


 
 
Cinéma Le Royal, 8, avenue Foch 64200 Biarritz Tel : 05 59 24 45 62 Fax : 05 59 22 33 67 cinema-biarritz@numericable.fr